« Alcools » est un recueil de poèmes de Guillaume Apollinaire paru en 1913.

Commencé en 1898, « Alcools » est le fruit de seize années de travail. Manquant d’homogénéité à la première lecture, « Alcools » impressionne par la diversité de ses thèmes, ses rythmes, ses sons et ses sentiments. Apollinaire y supprime parfois la ponctuation, apparemment inspiré par La prose du Transsibérien de Blaise Cendrars, et en cela pourrait être considéré comme le précurseur de la poésie française moderne.

Mis en chanson à de multiples reprises, le recueil est l’un des plus célèbres de la poésie française.