Des délits et des peines est un essai de Cesare Beccaria publié en 1764. Ecrit quand il avait à peine vingt-six ans, ce court essai fonde la réputation de l’un des plus grands philosophes du Dix Huitième siècle et fait de Beccaria le symbole des Lumières milanaises. Des délits et des peines devrait être de tous les programmes, au même titre que la « Déclaration des droits de l’homme et du citoyen », ou la Magna carta. En critiquant le système pénal de l’Ancien régime, Des délits et des peines fonde le droit pénal moderne, influence à peu près tous les gouvernements d’Europe et des Etats-Unis. Beccaria recommande la proportionnalité des peines, la prescription, il s’attaque à la torture, et, le premier, il se prononce radicalement contre la peine de mort. Un des textes les plus importants de notre civilisation. A lire absolument.