Gottlieb Krumm est un roman de Georges Darien écrit en 1904, originellement en anglais, et seulement traduit en français en 1984 par Walter Redfern. Il s’agit d’un des romans les plus méconnus de Georges Darien, le seul roman qu’il ait écrit en anglais d’ailleurs, une satire féroce du milieu des affaires du début du Vingtième siècle. Gottlieb Krumm, c’est cet escroc allemand, débarqué à Londres par opportunisme et qui va tout mettre en œuvre pour faire fortune : incendies, escroqueries, méfaits de toutes sortes. Au final, il est au pinacle de la finance et des affaires londoniennes. Ce roman tardif de Darien, traduit seulement une fois, et encore quatre-vingts ans après sa parution, nous vous le présentons pour la première fois en numérique, accompagné comme toujours de notre biographie de Georges Darien, mais aussi d’une interview exclusive de son traducteur et spécialiste international, Walter Redfern, et de la postface originale qu’il écrivit à l’occasion de sa sortie en France.