Le jour, Jacques est boucher dans un beau quartier de Toulouse, où il taille des steaks pour les rombières argentées. Le soir, il rentre chez lui dans la cité des Izards, où il mange végétarien en catimini. Eh oui, car la bidoche, il n’en peut plus : l’odeur, le touché, la vue ; cela l’obsède et le dégoûte. Jusqu’au jour où il tombe sur un documentaire à la télé qui va changer sa vie, et lui redonner l’envie de la barbaque.

Jacques l’Étripeur est une nouvelle de la série “ Jacques l’Éventreur”, pour laquelle les auteurs doivent librement s’inspirer de l’histoire de “Jack l’Éventreur” en situant leur histoire en France.