« La Barre-y-va » est un roman policier écrit et publié par Maurice Leblanc en 1930. En résumé, Raoul d’Avenac rentre un soir chez lui et a la surprise d’y trouver une jeune femme blonde désemparée. Il la suit jusqu’en Normandie. Bechoux le contacte pour lui demander de l’aide dans une affaire qui le retient près du Havre. Catherine Montessieux (la belle inconnue) et sa sœur Bertrande, sont revenues vivre dans le manoir de la Barre-y-va. Des choses étranges se passent depuis quelques temps dans le manoir : un assassinat, un homme au grand chapeau, de l’or dans l’Aurelle, la rivière qui coupe le domaine en deux, et trois saules sont passés de l’autre côté de la rivière. Seul Lupin trouvera la clé de l’énigme.