La Débâcle est un roman d’Emile Zola. Avant-dernier volume des Rougon-Macquart, La Débâcle, c’est la description minutieuse, presque obsessive de la défaite catastrophique de l’armée française en 1870, entraînant la chute du Second Empire, l’avènement de la Troisième République, le déclenchement de la Commune et sa répression brutale par les promoteurs de la République et de la liberté. En suivant les aventures tragiques de Jean Macquart, le paysan, et de Maurice Levasseur, l’intellectuel idéaliste, en se concentrant sur quelques semaines de la vie du septième corps de l’armée de Chalons, Zola nous livre plus qu’un roman historique, un document, une réflexion sur le destin humain, sur la force des idées confrontées aux actes, il nous dépeint aussi la morale d’un retour à la terre salvateur, rendant toujours aussi difficile son positionnement sur un échiquier politique. La Débâcle ou l’effondrement, c’est la condamnation sans appel du Second Empire, mais c’est aussi un document unique, essentiel pour comprendre la France moderne.