La Marmite ou « la Comédie de la marmite », ou « Aulularia », est une comédie de Plaute écrite vers 194 avant Jésus-Christ. Pièce incomplète (il manque la fin du cinquième acte), elle est probablement la plus connue du célèbre auteur latin. S’inspirant de deux pièces grecques de la comédie nouvelle, la première de Ménandre, et l’autre de Diphile, dont il a cousu les intrigues et réuni les personnages, Plaute a créé un chef d’œuvre comique. Chez Plaute, on ne trouve pas la même force satirique, les attaques politiques, les prises de position, la critique sociale que l’on trouva chez Aristophane, mais en revanche, ses personnages, les situations, les comportements humains, plus indépendants des contexte politique et social, en rendent peut être la lecture plus aisée de nos jours, et font de son théâtre quelque chose d’atemporel. Molière s’inspira fidèlement de La Marmite pour créer L’avare. Rien que pour Molière, il faut lire La Marmite et retrouver le monologue d’Harpagon dans les mots d’Euclion. Cette édition numérique inclut une préface et une biographie originales.