« La corde au cou » est un roman policier d’Emile Gaboriau publié en 1871. 

Dans la nuit du 22 au 23 juin 1871, un violent incendie fait rage au château de Valpinson. Un idiot du village déclare avoir vu l’auteur du sinistre, un certain Jacques de Boiscoran, qui se serait vengé de différends de chasse contre le Comte de Claudieuse. La famille de Jacques prend les services de l’avocat Manuel Forgat afin d’innocenter Jacques.