Le Franc-archer de Bagnolet est un monologue du Quinzième siècle, probablement écrit vers 1468. Direct héritier du soldat fanfaron, ce Franc-archer se promène dans la campagne monologuant sur ses exploits martiaux quand il aperçoit un gendarme le menaçant de son arbalète. Craignant pour sa vie, il dit enfin la vérité à ce redoutable adversaire… D’auteur inconnu (bien que le nom de Villon soit souvent mentionné), Le Franc-archer de Bagnolet est le monologue le plus célèbre du haut Moyen-Âge. Dans une traduction de Georges Gassies des Brûlies, découvrez cet inédit numérique.