Le Garçon et l’Aveugle est une farce médiévale du Treizième siècle, représentée à Tournai pour la première fois entre 1266 et 1282, et écrite en dialecte picard. La farce raconte la rencontre d’un jeune garçon qui se met momentanément au service d’un aveugle et finira par lui dérober ses deniers et ses biens, après lui avoir joué des mauvais tours. Le Garçon et l’Aveugle est intéressante à plus d’un titre : c’est la première pièce connue à introduire le thème de l’aveugle et du valet, repris ensuite dans Lazarillo de Tormès, et qui inspirera Molière, mais, quoique moins célèbre que La farce de Maître Pathelin ou La Farce du cuvier, c’est la première farce de la littérature française.