Le Jeu de Robin et Marion est une pièce de théâtre d’Adam de la Halle composée et représentée vers 1285 à la Cour du Comte d’Artois, dans ce Royaume de Naples qui se remet tout juste des Vêpres Siciliennes. A la différence du Jeu de la Feuillée, c’est une bergerie, une représentation d’un idéal pastoral déjà ou probablement disparu fin du Treizième siècle. Si certains spécialistes de la littérature médiévale mettent en doute la postériorité du Jeu de Robin et Marion, nous croyons qu’il s’agit d’une œuvre plus tardive que Le Jeu de la Feuillée. On reconnaît là un Adam de la Halle, le célèbre jongleur, trouvère et écrivain arrageois, plus mûr, presque mélancolique, nostalgique de temps et de lieux qui n’existent plus. Cette version en français moderne (adaptation de Georges Gassies des Brulies) est précédée d’une préface et d’une biographie originales. Encore un inédit numérique qui nous vient de l’époque de l’invention de l’imprimerie. A découvrir !