Le masque de la mort rouge (« The Masque of the Red Death ») est un conte gothique d’Edgar Allan Poe paru en 1842. Quelque part en Europe Centrale, une épidémie de mort rouge, variété de peste aux effets foudroyants, sévit dans la contrée. Tandis que ses gens meurent à l’extérieur, le prince Prospero s’enferme dans son château et organise un bal masqué. Malheureusement, un mystérieux visiteur portant un masque de mort rouge entraîne Prospero dans une salle noire et le tue. Une des plus grandes nouvelles d’Edgar Allan Poe, un chef d’œuvre du gothique, et une parabole sur la condition humaine. Le masque de la mort rouge est ici présenté dans une édition bilingue, incluant l’original de Poe et la traduction de Charles Baudelaire, avec la navigation « paragraphe par paragraphe » qui fit le succès critique de notre édition de La lettre volée.