Le salariat est un court texte politique et économique de Kropotkine publié en 1889, tiré de « La conquête du pain ». Pour Kropotkine, les collectivistes, à savoir les Marxistes, les socialistes, les gens de la gauche résolue, font une double erreur. D’abord, ils ne comprennent pas que le gouvernement représentatif est en fait antidémocratique et que l’Etat est un outil de maintien de la tyrannie, c’est-à-dire non pas ce qu’il faut conquérir mais ce qu’il faut détruire. Ensuite, et c’est le sujet du Salariat, la rémunération du travail mesuré par la demande du marché, des études, des heures travaillées, est une absurdité. Selon Kropotkine, « aucune distinction ne peut être faite entre les œuvres de chacun », et nous sommes tous coupables d’avoir « voulu faire de la société une compagnie commerciale fondée sur le doit et l’avoir ».