Où est donc Kerkadek ? A-t-il été enlevé ? Et qui sont ce nain à chapeau melon et ce géant filiforme en haut-de-forme qui roulent en Austin Princess ? se demande David Attenborough, le plus célèbre documentariste animalier au monde. Quand le Comte Kerkadek se réveille, il est dans une mansion sudiste du Tennessee, entouré par des hommes en noir du Secret Service.

Celui qui a commandité son kidnapping a une idée incroyable : créer un gigantesque sanctuaire animalier en plein cœur de l’Amérique du Sud, loin des braconniers, des guerres civiles et des gouvernements corrompus.

C’est le Santuario.

Pour mener à bien ce projet fou, Kerkadek devra se rendre en Afrique, dérober éléphants, rhinocéros, girafes, impalas, antilopes etc. avec l’aide d’un commando très spécial, et les transporter sur une Arche aéroportée jusqu’au Paraguay, réalisant la plus grande exfiltration d’espèces menacées de l’histoire. Mais une fois dans la jungle, les choses ne se passent pas comme prévu pour le Comte et sa jeune compagne, une major qui ne sort jamais sans son arbalète à lecture photo-optique...

Santuario est un roman d’aventures complètement fou et qui va à cent à l’heure : on y croise commandos falachas, généraux ougandais, un ancien vice-président, l’agent K, des Nazis de la jungle, des indiens Guaranis, Nietzsche, et beaucoup d’éléphants qui barrissent, de tigres qui rugissent, et de rhinocéros qui chargent.