Surcouf, roi des corsaires est un roman d’aventures historique d’Arthur Bernède paru en 1925. En prenant certaines libertés avec la liberté historique, Bernède nous trace le portrait d’un corsaire attachant, patriote au possible, courageux, fidèle, loyal, élégant, un gentleman-détrousseur des mers, dont les péripéties tournent autour de la prise du Kent, l’amour (inventé) pour la femme (inventée) de son meilleur ami Marcof, l’attaque sur les pontons de Portsmouth, la rencontre avec Bonaparte et Pitt, et le coup d’éclat final. A l’origine un ciné-roman, Surcouf, roi des corsaires est un roman d’aventures construit comme un scénario, aux multiples rebondissements, et l’une des meilleures fictions écrites sur la vie du corsaire Surcouf, un des meilleurs symboles de l’esprit malouin. Précédé d’une préface et d’une biographie originales.