• Partager sur Facebook
  • Imprimer.

Le parasite ou Charançon

par Plaute

Prix : 0,99 €
ISBN : 978-1-910628-64-5
Nombre de pages : 100 pages
Langue du livre : français

Thème : Théâtre

“Le parasite”, aussi appelée “Le charançon », ou encore « Curculio » en latin, est une comédie de Plaute, dont on estime la création à 193 avant Jésus Christ.

Résumé

Phédrome est amoureux d'une courtisane nommée Planésie. Comme il n'a pas assez d'argent pour l'acheter, il envoie son esclave Curculio (Le charançon, le parasite) trouver de l'argent. Curculio n'en trouve pas, mais trouve le capitaine de mercenaires Thérapontigonus qui cherche un banquier à qui il a donné son argent. Maintenant, il a besoin de cet argent afin d'acheter une courtisane du nom de Planésie. Curculio se fait inviter à diner chez le soldat, l'endort, et lui subtilise un anneau avec son sceau. Muni de ce sceau, il écrit une lettre au banquier du soldat, qu'il signe avec le sceau et dans laquelle il demande son argent. Curculio se rend ensuite chez le banquier, qui l'accompagne chez le maitre de la courtisane, qu'il convainc ensuite de lui vendre la jeune fille. Or, quand Planésie voit le sceau, elle découvre que c'est celui de sa famille. Elle et le militaire sont donc frère et soeur. Une fois le mystère révélé, le militaire donne Planésie en mariage à Phédrome.

Retour en haut de page

Les origines

Plaute se serait inspiré d'une pièce de Poséidippos, un auteur d'origine athénienne qui écrivait vers le milieu du 3e siècle avant J.C. La pièce originale aurait donc été composée en – 245. Mais si l'original était plein d'allusions politiques et cherchait à moquer les personnages de l'époque, la version de Plaute les a expurgés. Restent dans cette farce, la plus courte de Plaute, des moments bien agréables : la description du Forum, avec ses mendiants, ses voleurs, sa faune type Cour des miracles, la chanson des verrous, et les personnages caricaturaux : le matamore, la vieille, le marchand d'esclaves...

Retour en haut de page