• Partager sur Facebook
  • Imprimer.

Médée

par Euripide

Prix : 0,99 €
ISBN : 978-1-911572-86-2
Nombre de pages : 69 pages
Langue du livre : français

Thème : Théâtre

« Médée » est une tragédie d’Euripide représentée en 431 avant Jésus Christ. La pièce s’intéresse à la partie plus sombre de l’histoire de Jason et de Médée, c'est-à-dire la fuite des deux amants suite au meurtre de Pélias par ses filles à l’instigation de Médée, cela et d’autres crimes tous commis pour l’amour de Jason.

Bref résumé

Médée et Jason vivent à Corinthe. Elle apprend du pédagogue de ses enfants le projet de remariage de Jason avec la fille du roi Créon, Créuse. Lorsqu’elle se met en colère, Créon la bannit. Mais devant les suppliques de Médée, il lui accorde un jour avant le départ. Elle en profite pour confier à ses enfants un diadème et un voile empoisonné, destinés à tuer Créon et sa fille. Une fois les enfants de retour, elle sait que le sort en est jeté. Elle tue alors les enfants qu’elle a eus avec Jason, Merméros et Phérès, et s’en va, en abandonnant son mari.

Il existe de nombreuses variantes sur le mythe de Médée. La culture populaire la décrit parfois comme la magicienne cruelle dont Jason n’aurait pas dû tomber amoureux, alors que Jason lui doit tout, sa vie, ses succès et sa notoriété. Les interprétations plus modernes ont vu en Médée un symbole du féminisme naissant : dès qu’elle refuse de faire ce que l’on attend d’elle, dès qu’elle dérange, la femme devient une meurtrière dévorée par la passion ou une infanticide. Si la passion détourne la femme de son rôle de mère et d’épouse, il faut à tout prix contenir ou interdire la passion. C’est ce à quoi s’attaqueront la plupart des sociétés sédentaires et souvent nomadiques pendant trois mille ans.

Encore une fois, Euripide innove. Jusqu’à présent, l’infanticide était toujours la conséquence de la vengeance des Dieux. Ici, l’infanticide est décidé par la mère abusée et bafouée comme moyen de punir celui qui l’a offensée. Avec cette pièce, Euripide nous sort définitivement d’un monde dirigé par les Dieux.

© 2018- Les Éditions de Londres

Retour en haut de page