• Partager sur Facebook
  • Imprimer.

Miguel de Cervantès

Miguel de Cervantès Saavedra est un auteur espagnol majeur de la fin du 16ème siècle. C'est, comme Rabelais et Montaigne en France un précurseur de la littérature moderne écrite en langue nationale. Il est connu pour son Don Quichotte de la Mancha, ses autres écrits, en particulier ses poésies et son théâtre, n'ont pas résisté au temps.

Biographie

La biographie de Cervantès est assez mal connue. N'ayant été célèbre que sur la fin de sa vie, il y a peu de documents le concernant.

Cervantès est né le 29 septembre 1547 probablement à Alcala de Hénarès près de Madrid. Sa famille était de petite noblesse originaire de Galicie puis installée en Castille. Il avait deux sœurs aînées et un frère cadet.

On sait peu de choses sur son éducation, sauf qu'il disait avoir toujours beaucoup aimé les livres, la poésie et le théâtre. Il finit ses études en passant deux années dans la célèbre université de Salamanque puis sous la conduite d'un humaniste reconnu, don Jaun Lopez de Hoyos.

En 1568, il suit le légat du pape Giulio Acquaviva en Italie en qualité de domestique en traversant la France méridionale.

Dès 1569, il s'engage dans l'armée espagnole qui se trouvait en Italie. Le 7 octobre 1571, il participe à la victoire de la ligue réunissant l'Espagne, Venise et le pape contre les Turcs à Lépante. Il semble qu'il se battit vaillamment et il y reçut trois coups d'arquebuse dont l'un lui brisa définitivement la main gauche. En 1573, il participe à la prise de Tunis.

En 1575, il obtient un congé pour retourner en Espagne. Il s'embarque, avec son frère, sur une galère à destination de l'Espagne, mais le 26 octobre 1575, il est capturé par une escadre algérienne et emmené captif à Alger par Dali-Mami qui en espère une bonne rançon.

En 1577, tout l'argent réuni par la famille Cervantès permit juste de faire libérer le frère de Miguel qui promit de revenir le libérer, lui et d'autres captifs, avec une frégate. Mais quand la frégate se présenta, elle fut capturée par les Mores. Miguel devra attendre fin 1580 pour pouvoir enfin être racheté par des commissaires de Philippe II et revenir en Espagne.

Se trouvant sans ressources, il dut reprendre les armes au Portugal. Il aura à Lisbonne pendant cette période une fille naturelle, Isabel, qu'il gardera toujours auprès de lui.

Il se marie en 1586 avec Catalina de Palacios Salazar qui lui apporte une dot. Il peut alors quitter l'armée et s'installe à Esquivias près de Madrid. Il cherche alors à écrire des pièces de théâtre qui eurent peu de succès d'autant qu'à cette époque Lope de Vega monopolise les succès au théâtre avec plus d'un millier de pièces.

Pressé par les besoins financiers, il accepte en 1588 un poste de commissaire aux vivres pour préparer la grande Armada et part à Séville. Il y restera une dizaine d'années en s'employant comme agent d'affaires, une fois la mission de commissaires aux vivres terminée.

Le contrôle des comptes des commissaires aux vivres lui vaudra de passer quelques semaines en prison à Madrid en 1597.

On ne sait pas ce qu'il fit entre 1597 et 1603. Il semble qu'il se soit à nouveau retrouvé en prison dans la Mancha pour des raisons mal élucidées. C'est pendant cette période qu'il écrivit le premier volume de don Quichotte

En 1603, il s'installe à la cour de Philippe III à Valladolid, mais n'obtient pas les aides qu'il espérait.

En 1606 après avoir publié don Quichotte, il vient s'installer à Madrid. Bien que jouissant d'une réelle estime en tant qu'auteur, il vit toujours dans les difficultés financières.

Cervantès mourut à Madrid, souffrant d'hydropisie, le 23 avril 1616 à l'âge de 68 ans.

Retour en haut de page

Ses œuvres :

L'œuvre connue de Cervantès est son don Quichotte de la Mancha publié en deux parties en 1605 puis 1615.

On peut citer comme autres œuvres :

La Galatée, publiée en 1584, poème pastoral composé alors qu'il était très amoureux de Catalina de Palacios Salazar. Cervantès annonça dans don Quichotte une deuxième partie qui ne fut jamais publiée.

Les nouvelles exemplaires, publiées en 1612, ce sont douze nouvelles assez proches du style picaresque. Chaque nouvelle est un bref récit dans des styles narratifs chaque fois différents.

Le voyage au Parnasse est publié en 1614. C'est une œuvre entièrement en vers regroupés en strophe de trois vers. C'est un voyage littéraire opposant les bons poètes aux mauvais.

Les travaux de Persille et Sigismonde est la dernière œuvre de Cervantès, publié en 1617, sur le modèle du roman grec. Terminée juste avant sa mort, il la considérait comme son chef-d'œuvre. Ce n'est malheureusement pas ce qu'en a retenu la postérité.

©2015-Les Editions de Londres

Livres publiés

  • Don Quichotte Tome 1

    par Miguel de Cervantès

    ISBN : 978-1-910628-35-5
    Date de parution : 29 juin 2015
    Nombre de pages : 1429 pages

    Don Quichotte, dans son titre complet, L'ingénieux hidalgo don Quichotte de la Manche, et dans son titre original El ingenioso hidalgo don Quijote de la Mancha est le roman écrit par l'Espagnol Miguel de Cervantès. La première partie fut publiée en 1605 et la deuxième en 1615. Contrairement aux autres (...)

    En savoir plus
  • Don Quichotte, Tome 2

    par Miguel de Cervantès

    ISBN : 978-1-911572-45-9
    Date de parution : 10 juin 2017
    Nombre de pages : 1558 pages

    Don Quichotte, dans son titre complet, L’ingénieux hidalgo don Quichotte de la Manche, et dans son titre original El ingenioso hidalgo don Quijote de la Mancha est le roman écrit par l’Espagnol Miguel de Cervantès. La première partie fut publiée en 1605 et la deuxième en (...)

    En savoir plus