• Partager sur Facebook
  • Imprimer.

Cincinnatus

Lucius Quinctius Cincinnatus, ou LQC comme on l'appelait à l'époque sur la télévision romaine, est un homme politique romain du cinquième siècle avant Jésus Christ (ce qu'il ignorait totalement, vu qu'il était politique, et pas devin).

Né en – 519, mort en – 430 (ce qu'il ignora également jusqu'au dernier jour, la dernière minute de sa vie), c'est un modèle de probité qui n'a jamais été égalé, et vu la nullité et la dépravation de nos hommes politiques, ne le sera certainement jamais.

Ce qui rendit Cincinnatus célèbre, et le transforma en ce modèle de probité, c'est qu'il cultivait ses terres tranquillement chez lui, quand les Sénateurs vinrent le supplier de devenir Dictateur afin de se débarrasser des Èques. Il accepte de mauvaise grâce, laisse ses terres et sa charrue, enfile son casque et passe son épée au liquide à argenterie, puis il devient Dictateur, file la pâtée aux ennemis de Rome, avant d'abdiquer la tâche aussitôt terminée.

Il ne le fit pas une fois mais deux.

George Washington fut lui aussi comparé à Cincinnatus, et on lui en donna le surnom. D'ailleurs, la ville de Cincinnati dans l'Ohio, siège du géant des savonnettes et des Pringles, ne doit pas son nom à Cincinnatus, mais à la société des Cincinnati, inspirée par George Washington.

Celui qui se cache derrière Cincinnatus est un homme public français qui n'a aucune envie qu'on l'identifie, qu'on l'interviewe, car il est passé suffisamment à la télé pour ne pas éprouver le désir d'y retourner. Donc, on ne vous donnera pas davantage de détails.

Mais cet homme public a quelque chose à dire. Voilà qui est fait.

Son premier ouvrage sous ce pseudonyme est le « Dictionnaire de la controverse ».

Inutile de le dire, une fois qu'il aura fini son assaut sur le langage des sénateurs corrompus, il abdiquera. Vous pouvez être sûr.

Cincinnatus, après ses terres et sa charrue, il aime votre liberté et tient à la protéger.

© 2016- Les Editions de Londres

Livres publiés

  • Dictionnaire de la controverse, Volume 1

    par Cincinnatus

    ISBN : 978-1-910628-78-2
    Date de parution : 20 juin 2016
    Nombre de pages : 129 pages

    Arthur Kœstler écrit « Le Zéro et l'Infini » en 1940. George Orwell publie « 1984 » en 1949. Tous deux bénéficient des enseignements de l'histoire, celle qu'ils observent et celle qu'ils vivent. Parti communiste, voyages en Union Soviétique, origines juives, et guerre (...)

    En savoir plus
  • Dictionnaire de la controverse, Volume 2

    par Cincinnatus

    ISBN : 978-1-910628-85-0
    Date de parution : 17 juillet 2016
    Nombre de pages : 139 pages

    Arthur Kœstler écrit « Le Zéro et l'Infini » en 1940. George Orwell publie « 1984 » en 1949. Tous deux bénéficient des enseignements de l'histoire, celle qu'ils observent et celle qu'ils vivent. Parti communiste, voyages en Union Soviétique, origines juives, et guerre (...)

    En savoir plus
  • Dictionnaire de la controverse, Volume 3

    par Cincinnatus

    ISBN : 978-1-910628-89-8
    Date de parution : 4 septembre 2016
    Nombre de pages : 161 pages

    Arthur Kœstler écrit « Le Zéro et l'Infini » en 1940. George Orwell publie « 1984 » en 1948. Tous deux bénéficient des enseignements de l'histoire, celle qu'ils observent et celle qu'ils vivent. Parti communiste, voyages en Union Soviétique, origines juives, et (...)

    En savoir plus
  • Dictionnaire de la controverse, Volume 4

    par Cincinnatus

    ISBN : 978-1-910628-98-0
    Date de parution : 3 novembre 2016
    Nombre de pages : 169 pages

    Arthur Kœstler écrit « Le Zéro et l'Infini » en 1940. George Orwell publie « 1984 » en 1948. Tous deux bénéficient des enseignements de l'histoire, celle qu'ils observent et celle qu'ils vivent. Parti communiste, voyages en Union Soviétique, origines juives, et (...)

    En savoir plus
  • Dictionnaire de la controverse, version intégrale

    par Cincinnatus

    ISBN : 978-1-911572-06-0
    Date de parution : 9 décembre 2016
    Nombre de pages : 528 pages

    Arthur Kœstler écrit « Le Zéro et l'Infini » en 1940. George Orwell publie « 1984 » en 1948. Tous deux bénéficient des enseignements de l'histoire, celle qu'ils observent et celle qu'ils vivent. Parti communiste, voyages en Union Soviétique, origines juives, et (...)

    En savoir plus