• Partager sur Facebook
  • Imprimer.

René Descartes

Parmi les auteurs du dix-septième siècle qui ont révolutionné les sciences et la philosophie et créé la pensée moderne : Galilée, Bacon, Descartes, Pascal, Descartes est certainement l'un des plus influents. La lecture de ses ouvrages, et en particulier du Discours de la Méthode, est indispensable à la compréhension de ce mouvement.

Courte biographie de Descartes

René Descartes est né le 31 mars 1596 dans une petite ville de Touraine appelée alors La Haye et qui s'appelle maintenant Descartes. Son père, de petite noblesse, était Conseiller au Parlement de Bretagne.

Il fit ses études chez les Jésuites à La Flèche où il montra une intelligence exceptionnelle. Après le collège, il fera des études de droit à la faculté de Poitiers.

En 1618, il entreprend une carrière militaire qui le mènera en Hollande et en Allemagne jusqu'en 1620. En 1619, se situe le songe décisif dans la pensée de Descartes.

Par la suite, il voyage en Hollande, en Hongrie et en Allemagne puis en Italie.

Après trois années à Paris entre 1626 et 1628, il part s'installer en Hollande où il restera vingt ans pour être au calme pour ses études.

Enfin, en 1649, à la demande de la reine Christine de Suède, il va s'installer à la cour de Suède. Il y prendra froid et y mourra le 11 février 1650.

Retour en haut de page

Le doute de Descartes

Descartes, à la fin de ses études, mettra en doute tout ce qui lui a été enseigné, non pas, à l'image des anciens, comme un système de pensée, mais parce que beaucoup de choses lui paraissaient contraires au bon sens.

Il n'aura confiance que dans les mathématiques qui lui paraissent une science certaine et il basera sa méthode sur l'approche mathématique.

Son doute deviendra métaphysique et il expliquera que s'il doute c'est qu'il pense et que s'il pense c'est que son esprit existe, d'où la formule : « Je pense donc je suis ».

Il conservera sa foi en Dieu bien que ses écrits soient condamnés par les hommes d'Église comme étant contraires au dogme.

Retour en haut de page

Ses œuvres

En 1628, Descartes écrit les Règles pour la direction de l'esprit qui ne seront pas publiées de son vivant.

Le premier ouvrage qu'écrit Descartes après son installation en Hollande est un Traité du monde et de la lumière qui est prêt à être publié en 1633 quand Galilée est condamné. Descartes qui défendait également la thèse de la rotation de la Terre autour du soleil décide d'abandonner la publication de son traité. Il ne sera publié qu'après la mort de Descartes.

En 1637, il publie en français le "Discours de la Méthode" suivi des trois traités qui suscitèrent de nombreuses polémiques : la Dioptrique, les Météores et la Géométrie.

En 1641, il publie les Méditations sur la philosophie première qui firent l'objet de nombreuses correspondances avec les savants de l'époque.

En 1644, il publie les Principes de la Philosophie.

En 1649, il publie le Traité des passions de l'âme.

Retour en haut de page

L'influence de Descartes

La philosophie de Descartes fut une révélation à son époque. Elle lui apporta de nombreux disciples, mais aussi beaucoup d'adversaires.

Même si l'on peut contester beaucoup de ce qu'il a écrit, il a révolutionné les sciences et la philosophie en mettant en cause les affirmations des anciens et en voulant expliquer par l'expérience les affirmations faites. Par sa méthode de réflexion, Descartes a ouvert la route à la pensée moderne.

Descartes a ouvert la voie à Newton et Leibnitz qui ont ainsi popularisé le cartésianisme.

©2014-Les Éditions de Londres.

Livres publiés

  • Discours de la méthode

    par René Descartes

    ISBN : 978-1-910628-11-9
    Date de parution : 1 janvier 2015
    Nombre de pages : 333 pages

    On trouvera dans cette édition les deux œuvres de Descartes expliquant sa méthode de réflexion pour l'approche des sciences ainsi que son traité de dioptrique : – Le discours de la méthode qui est son œuvre maîtresse dans laquelle il a voulu décrire la façon de penser permettant de découvrir la (...)

    En savoir plus