• Partager sur Facebook
  • Imprimer.

Guillaume Apollinaire

Guillaume Apollinaire ou Wilhelm Apollinaris de Kostrowitski, est né sujet polonais de l'Empire Russe en 1880 à Rome. Il est mort à la fin de la première guerre mondiale, en 1918.

Guillaume Apollinaire est l'un des grands poètes français du début du Vingtième siècle. Il est considéré comme l'un des précurseurs du surréalisme.

Brève biographie

Il est né d'une mère de la noblesse polonaise qui vivait à Rome, et d'un père inconnu, peut-être un officier italien. La famille s'installe à Monaco, où sa mère est apparemment fichée comme « femme galante ».

En 1900, il s'installe à Paris, vit dans la pauvreté, devient employé de banque, et s'essaie à écrire ; des articles, des poèmes etc.

A partir de 1907, il commence à fréquenter les milieux littéraires et artistiques parisiens, ie Pablo Picasso, André Derain, le douanier Rousseau... En 1911, il est accusé de complicité de vol de La Joconde ( ! ) et est enfermé à la prison de la Santé pendant une semaine.

Alcools est publié en 1913, au terme de seize années de travail.

En août 1914, il cherche à s'engager dans l'armée française, est refusé une première fois, mais accepté à la deuxième tentative, ce qui déclenche une demande en naturalisation. Puis il tombe amoureux de Louise de Coligny-Chatillon, ce qui donnera les Poèmes à Lou.

Il part au front, sa correspondance continue, il est enfin naturalisé français en mars 1916. Blessé par un éclat d'obus à la tempe, il est trépané ensuite puis meurt à Paris de la grippe espagnole.

Apollinaire invente le terme de « surréalisme ». Il dit dans un entretien : « Je suis partisan acharné d'exclure l'intervention de l'intelligence, c'est-à-dire de la philosophie et de la logique dans les manifestations de l'art. »

©Les Editions de Londres

Livres publiés

  • Alcools

    par Guillaume Apollinaire

    ISBN : 978-1-910628-92-8
    Date de parution : 13 octobre 2016
    Nombre de pages : 121 pages

    « Alcools » est un recueil de poèmes de Guillaume Apollinaire paru en 1913. Commencé en 1898, « Alcools » est le fruit de seize années de travail. Manquant d'homogénéité à la première lecture, « Alcools » impressionne par la diversité de ses thèmes, ses rythmes, ses sons et (...)

    En savoir plus