• Partager sur Facebook
  • Imprimer.

Les aventures de Tom Sawyer

par Mark Twain

Prix : 1,99 €
ISBN : 978-1-910628-58-4
Nombre de pages : 630 pages
Langue du livre : français

Thème : Romans

Mark Twain (Samuel L. Clémens de son vrai nom) publie Les Aventures de Tom Sawyer en 1876, en Angleterre d'abord puis aux États-Unis. En 1876, Mark Twain est déjà connu comme journaliste et pour avoir publié d'autres œuvres avec des confrères, mais c'est son premier roman écrit seul. C'est aussi son roman le plus célèbre.

Tom Sawyer est né de l'imagination de Mark Twain. C'est un jeune garçon du sud des États-Unis vivant dans le Missouri. Le roman est en partie autobiographique mais Twain a aussi donné à Tom Sawyer des caractéristiques de ses camarades d'enfance. Tom Sawyer est devenu un symbole de liberté, même si Twain le présente de façon plus contrastée.

Dans l'esprit de l'auteur, c'était un roman plutôt destiné aux adultes qu'aux enfants. C'est son éditeur qui le persuada de le publier comme livre pour les jeunes garçons et jeunes filles. Il est devenu, en ayant souvent été édulcoré, un classique de la littérature pour la jeunesse.

Résumé du roman

Tom Sawyer est un enfant vivant dans un village du Sud des États-Unis au nom imaginaire : Saint-Petersburg.

Orphelin, il vit avec sa tante Polly, son demi-frère Sid et sa cousine Mary. Sa tante a bon cœur et a des remords aussi bien à punir qu'à ne pas punir ses bêtises. Sid est un garçon modèle toujours prêt à dénoncer les incartades de Tom. Mary, sans doute un peu plus âgée, est la seule à avoir quelque influence sur Tom. Il y a aussi dans la maison Jim, garçon noir, serviteur de tante Polly.

Tom se retrouve régulièrement avec deux camarades, Joe Harper et le vagabond Huckleberry Finn dont Twain fait une belle description : « Les vêtements de Huckleberry, trop grands pour lui, frémissaient de toutes leurs loques comme un printemps perpétuel rempli d'ailes d'oiseaux. Un large croissant manquait à la bordure de son chapeau qui n'était qu'une vaste ruine, sa veste, lorsqu'il en avait une, lui battait les talons et les boutons de sa martingale lui arrivaient très bas dans le dos. Une seule bretelle retenait son pantalon dont le fond pendait comme une poche basse et vide, et dont les jambes, tout effrangées, traînaient dans la poussière, quand elles n'étaient point roulées à mi-mollet. »

Le livre commence par présenter les habitudes de Tom Sawyer. Il vole les confitures, il fait l'école buissonnière et s'échappe quand on veut le punir. Il se bat avec un nouveau venu, trop bien habillé. Obligé le samedi à badigeonner la clôture, il parvient à convaincre ses copains que c'est passionnant et leur fait faire le travail à sa place. « Il avait découvert, sans s'en douter, une grande loi sociale : afin d'amener les hommes à convoiter quelque chose, il suffit de leur faire croire que la chose est difficile à atteindre. »

Le livre enchevêtre plusieurs histoires :

Les relations de Tom avec Becky, la fille du Juge : Tom en tombe amoureux dès qu'il la voit, Becky est aussi attirée par Tom. Ils se « fiancent » et s'embrassent. Pour eux les fiançailles entraînent ceci : « Et quand tu rentreras chez toi ou que tu iras à l'école, tu marcheras toujours à côté de moi, à condition que personne ne puisse nous voir... Et puis dans les réunions, tu me choisiras comme cavalier et moi je te choisirai comme cavalière. C'est toujours comme ça que ça se passe quand on est fiancé. » Mais par la suite, leurs relations sont houleuses avec de multiples fâcheries, déceptions amoureuses et jalousies.

Le meurtre au cimetière : Tom et son copain Huck sont allés au cimetière, la nuit, car c'est là qu'un chat mort peut être utile pour soigner les verrues. Ils assistent à l'enlèvement d'un cadavre pour le docteur Robinson. Il s'ensuit une dispute, Muff Potter est assommé, et Joe l'Indien tue le docteur avec le couteau de Muff. Il arrange la scène pour faire croire à Muff, qui avait bu, que c'est lui qui a tué le docteur. Tom et Huck ont peur de Joe l'Indien et s'engagent entre eux à ne rien dire.

Le procès de Muff Potter : Muff a été aussitôt arrêté et Joe l'Indien a raconté sa fausse version de l'assassinat. Tom, lors du procès est pris de remords et ne veut pas laisser condamner Potter. Il raconte tout à l'avocat qui fait disculper Muff. Joe l'Indien s'échappe du tribunal.

L'escapade des pirates : Tom désespéré des rebuffades de Becky, son copain Joe qui vient d'être fouetté et Huck toujours libre, décident de s'enfuir et de s'installer sur l'île Jackson pour y devenir pirates. Les trois jours passés sur l'île se partagent entre les jeux bucoliques, la découverte du tabac mais aussi la nostalgie de leur maison. Toute la ville est à leur recherche et les croit noyés.

La réapparition au milieu de l'office : Tom ayant fait une visite secrète dans la maison de sa tante a appris qu'on allait prononcer un office mortuaire à leur intention le dimanche. Les trois copains se cachent dans l'église et réapparaissent au milieu de l'office.

La chasse au trésor : Tom et Huck décident de chercher un trésor. Ils cherchent d'abord sous un arbre mort sans succès. Puis ils vont dans une maison hantée dans laquelle arrivent aussi Joe l'Indien avec un autre homme. Ils découvrent qu'un trésor est bien là mais Joe l'Indien l'emporte dans une cachette secrète « au n° 2 sous la croix ». S'ensuit une chasse au trésor avec la visite de la chambre 2 d'une taverne où Tom trouve Joe l'Indien endormi ivre. Huck est chargé de filer Joe l'Indien.

Le secours à la veuve Douglas : Huck, filant Joe l'Indien découvre qu'il veut défigurer et peut-être tuer la veuve Douglas. Il va chercher du secours auprès du Galois, ce qui permet de mettre en fuite Joe. La veuve, reconnaissante voudra héberger Huck, mais celui-ci ne supporte pas les contraintes de la civilisation et de l'argent et préfère reprendre son vagabondage. « C'est bien là notre veine. Juste au moment où nous avons des fusils, une grotte et tout ce qu'il nous faut pour devenir des brigands, il y a ce maudit argent qui vient tout gâcher ! »

La visite de la grotte Mac Dougal : Tous les jeunes vont visiter la grotte. Tom et Becky, réconciliés, s'éloignent et se perdent. Toute la population est à leur recherche sans succès. Enfin après trois jours dans le noir, Tom arrive à trouver un orifice vers l'air libre. Entre temps, il a aperçu Joe l'Indien qui est lui aussi dans la grotte.

La mort de Joe l'Indien : Tom, plusieurs jours après la sortie de la grotte, apprend chez le juge que celui-ci a fait fermer la grotte par de solides grilles. Il repense à Joe l'Indien qui devait se trouver dans la grotte. On le retrouve effectivement mort de faim derrière les barrières.

La découverte du trésor : Dès que Huck qui a été malade va mieux, Tom l'entraîne à nouveau à la recherche du trésor. Il est sûr qu'il est dans la grotte, car lorsqu'il a vu Joe l'Indien, il a vu une croix dessinée sur le mur. Les deux garçons repassent par l'orifice par où Tom et Becky étaient sortis, retrouvent l'endroit et après quelques recherches, ils retrouvent le trésor dont ils deviennent les propriétaires.

D'autres espiègleries agrémentent le récit :

La course du grillon sur le pupitre de la classe.

Le combat du chien et du scarabée apporté par Tom durant l'office du dimanche.

La prise contrainte de Doloricide par le chat de la maison.

Le pseudo-rêve où Tom décrit à sa tante ce qu'il a vu en lui faisant croire qu'il l'a rêvé.

L'arrachage de la perruque du maître en faisant descendre un chat au-dessus de sa tête.

La personnalité de Tom Sawyer

Tom est espiègle et préfère l'école buissonnière aux contraintes de la société.

Tom est bagarreur, il ne supporte pas un garçon trop bien habillé dans la rue.

Tom est volage, à la vue de Becky, il oublie aussitôt Amy.

Tom aime à se rendre intéressant surtout quand cela peut séduire Becky. Il n'hésite pas à troquer des bons points avec ses camarades pour pouvoir être mis à l'honneur à l'école du Dimanche.

Tom est boudeur, injustement puni pour le cendrier cassé, il n'accepte pas d'excuses et s'en va imaginant sa mort.

Tom aime à lire des romans d'aventures et les utilise dans ses jeux. Il joue à Robin des Bois. « Qui ose tenir pareil langage, acheva Tom, car les deux garçons s'assenaient les phrases d'un livre qu'ils connaissaient par cœur. »

Tom est valeureux, il se dénonce à la place de Becky pour qu'elle ne soit pas punie.

Tom aime la justice, il ne peut pas supporter que Potter soit condamné à tort.

Contrairement à son ami Huck qui refuse la richesse et le confort, Tom Sawyer accepte les règles de sa communauté et en respecte les conventions. À la fin du livre, il tentera de convaincre Huck d'accepter les contraintes de la vie de famille.

Retour en haut de page

Le style

La peinture que fait Mark Twain des habitants de Saint Petersburg n'est pas très flatteuse même si ses descriptions sont mêlées d'humour et d'ironie.

Le récit est rempli d'allusions à des superstitions : un chien qui hurle signifie l'arrivée de la mort, un cadavre qui saigne montre son meurtrier « C'est en passant devant Potter que le cadavre a saigné. »

Un chat mort peut soigner les verrues à condition de l'emporter dans le cimetière à minuit. Une autre façon étant de tremper sa main dans l'eau dans un arbre mort – « Eau de pluie, eau de bois mort, grâce à toi ma verrue sort. » – ou bien d'utiliser des fèves.

Polly pratique les remèdes de bonnes femmes. Elle fait ingurgiter de la Doloricide à Tom. « À ce moment, tante Polly entendit parler pour la première fois du Doloricide. Elle en commanda aussitôt une ample provision, y goûta, et son cœur s'emplit de gratitude. Ce n'était ni plus ni moins que du feu sous une forme liquide.»

Retour en haut de page

Le contexte historique

Mark Twain décrit l'Amérique du milieu de XIXè siècle, puritaine, où dominent la morale conservatrice et la religion.

On y retrouve l'Amérique esclavagiste du bord du Mississipi.

Les Indiens sont encore plus mal considérés que les noirs. Joe l'Indien est voleur et meurtrier. Il fait peur aux habitants. « Les gens du village avaient bonne envie de faire un mauvais parti à Joe l'Indien pour avoir déterré le cadavre de Hoss Williams, mais il effrayait tout le monde et personne n'osait prendre une initiative quelconque à son égard. » Il est cruel : « Quand tu m'as parlé de narines fendues et d'oreilles coupées, j'ai cru que tu inventais, parce que les Blancs ne pensent pas à des vengeances de ce genre. Mais un Indien ! C'est différent ! » La dernière guerre des États Unis contre les Indiens s'est terminée en 1858 (Troisième guerre séminole).

Quand Mark Twain publie les Aventures de Tom Sawyer l'antagonisme entre les États du Sud et ceux du Nord est à son paroxysme, la guerre de Sécession (1861-1865) est terminée seulement depuis dix ans

Postérité

Tom Sawyer est devenu un personnage familier et populaire, modèle de la liberté de l'enfance.

De nombreuses adaptations pour le cinéma en ont été faites ainsi que des traductions dans toutes les langues.

Retour en haut de page

Notre édition

Notre édition reprend la version anglaise de l'édition originale de 1876 et la traduction en français de Caillé et Dubois-Mauvais faite en 1917. Cette traduction est exhaustive, contrairement à la plupart de celles que l'on peut trouver dans lesquelles le texte a été réduit.

Le passage de la version française à la version anglaise et réciproquement se fait à l'aide des balises [E] et [F] se trouvant entre les paragraphes.

© 2016- Les Éditions de Londres

Retour en haut de page