• Partager sur Facebook
  • Imprimer.

Eschyle

Eschyle (né à Eleusis en -526, mort en Sicile en -456) est l'un des plus grands dramaturges grecs, et le premier des trois grands tragiques du Siècle de Périclès, avant Sophocle et Euripide. Il aurait écrit à peu près une centaine de pièces dont seulement sept nous sont parvenues. Eschyle est souvent considéré, par Nietzsche, par Aristophane, comme le plus grand tragédien.

Biographie partielle

Fils d'Euphorion, il appartient à la caste des eupatrides. Il combat pendant les guerres médiques, participe à Marathon en -490, à Salamine en -480. De retour à Athènes, il écrit des tragédies et obtient de nombreux prix. Il connaît le succès, notamment avec la tétralogie thébaine, puis avec l'Orestie, une trilogie. Suite à l'Orestie, il retourne en Sicile. On ne sait guère s'il y avait été invité par le roi de l'époque, ou s'il était frappé d'une sentence d'exil, ou encore s'il souffrait de la concurrence de ses contemporains dramaturges. On dit qu'il meurt à Géla, en Sicile, frappé par une tortue qu'un aigle qui aurait pris son crâne pour un caillou aurait lâchée au-dessus de lui.

Retour en haut de page

Les sept pièces qui nous sont parvenues

Les Perses : représentée en -472, et apparemment part d'une tétralogie.

Les Sept contre Thèbes : représentée en –467, apparemment la dernière pièce d'une trilogie thébaine.

Les Suppliantes : représentée en -464, la première pièce d'une trilogie.

L'Orestie : représentée en -458, trilogie composée de Agamemnon, Les Choéphores, Les Euménides

Prométhée enchaîné : on ignore sa date de représentation. La première pièce d'une trilogie.

Retour en haut de page

Les pièces disparues

La suite des [Perses->artXXX] : Phinée, Glaucos, Prométhée. La suite des Sept contre Thèbes : Laïos, Œdipe, Le Sphynx. La suite des Suppliantes : Les Egyptiens, Les Danaïdes. La suite du Prométhée enchaîné : Prométhée délivré, Prométhée Porte-Feu. Puis Les Myrmidons, Les Néréides, Les Phrygiens, inspirés par l'Iliade...

Retour en haut de page

Le théâtre d'Eschyle

Eschyle suit chronologiquement d'autres grands tragédiens tels que Thespis ou Phrynichos. Mais l'ensemble des changements et innovations dont il est crédité lui confère un statut inégalé dans l'histoire de la Tragédie. On dit ainsi qu'il aurait inventé le masque, les tréteaux pour installer la scène, qu'il aurait ajouté un acteur pour dialoguer avec le chœur, au lieu de l'acteur unique du passé. Toutefois, si on associe souvent Eschyle et l'Epique (voir notre article sur Les Grenouilles d'Aristophane), les pièces d'Eschyle, ce n'est pas non non plus Aïda ou Cléopâtre. Le sujet, l'intrigue sont simples, c'est un fait bien précis : la défaite des Perses à Salamine, l'attente de l'attaque contre Thèbes...Et l'auteur s'intéresse avant tout à la description des sentiments qui résultent de la conséquence d'une action ou de l'attente d'un évènement. Les dialogues sont, deux mille cinq cents plus tard, encore très vivants. Les longs monologues de certains personnages tendent vers l'épique. Mais c'est surtout le rapport entre le comportement des hommes et le jugement des Dieux qui nous intéresse. La fatalité est l'arrière-plan permanent des actions humaines. Dans le monde d'Eschyle, on n'échappe pas à son destin. On ne le fuit pas, on ne refuse pas son pouvoir, et toute action qui s'inscrit contre le cours du destin finit toujours par être payée. On n'échappe pas à son héritage, on reste le produit du temps, des actes passés, lesquels influencent les actes futurs. Il existe une continuité du temps par-delà la vie individuelle. Il faut lire Eschyle pour réaliser à quel point la vision du monde conditionne nécessairement un système de valeurs. A notre époque où la liberté est si évidente, si parlée, et peu exercée, où l'on pourrait parler d'insoutenable légèretéde la liberté humaine, le monde d'Eschyle est un monde pesant mais un monde d'équilibre et d'attachement farouche à certaines valeurs, telles que les Dieux, la Cité, le rôle des hommes et des femmes, le poids du destin, etc... Si la destinée humaine ne peut rien contre le choix et les décisions des Dieux, le monde des Dieux d'Eschyle est un monde imprévisible, certes, mais un monde où la justice finira par prévaloir. Alors, qu'en est-il du libre arbitre humain face au déterminisme qui prévaut dans le monde réel ? Quelle marge de manœuvre ? On pourrait presque dire qu'il existe une dimension esthétique de la liberté humaine, que l'on parvienne à renverser le cours des choses ou pas, l'acte, l'intention demeurent, dans leur inutile beauté, et c'est peut être le rôle de la tragédie Eschylienne que de peindre l'esthétique d'une fragile liberté luttant sans espoir contre le destin. Ainsi, la tragédie, serait-ce le spectacle épique et renversant de la lutte humaine contre le poids de la fatalité ?

Retour en haut de page

Ce qu'en dit Nietzsche

C'est d'ailleurs un peu l'interprétation qu'en fait Nietzsche lorsqu'il dit : « ce n'est qu'en tant que phénomène esthétique que l'existence et le monde, éternellement, se justifient. ».

Ou encore « La sphère de la poésie n'est pas extérieure au monde, comme une impossible chimère sortie du cerveau d'un poète. Elle se veut exactement le contraire, l'expression sans fard de la vérité, et c'est précisément pour cette raison qu'elle doit rejeter loin d'elle la parure mensongère de la prétendue vérité de l'homme civilisé. ».

Et enfin, « l'art est ce qui représente l'espoir d'une future destruction des frontières de l'individuation et le pressentiment joyeux de l'unité restaurée. »

Entre Eschyle et Nietzsche, il y a vingt cinq siècles d'espoir qui dépassent la tristesse de la mort individuelle pour faire de nos existences de grands moments contemplatifs.

© 2012- Les Editions de Londres

Livres publiés

  • Les Perses

    par Eschyle

    ISBN : 978-1-909053-45-8
    Date de parution : 14 octobre 2012
    Nombre de pages : 40 pages

    « Les Perses » est une tragédie d'Eschyle représentée en – 472. « Les Perses » fait partie d'une tétralogie. Les autres pièces sont Phinée, Glaucos, Prométhée. Il s'agirait de la pièce conservée la plus ancienne de l'histoire du théâtre. Les guerres médiques jouent un rôle (...)

    En savoir plus
  • Prométhée enchaîné

    par Eschyle

    ISBN : 978-1-909053-58-8
    Date de parution : 2 décembre 2012
    Nombre de pages : 43 pages

    « Prométhée enchaîné » est une tragédie d'Eschyle représentée à une date inconnue. « Prométhée enchaîné », que l'on suppose tardive dans l'œuvre d'Eschyle, peut même être écrite en Sicile, donc nettement après Les Perses. La pièce ferait partie d'une trilogie comprenant aussi (...)

    En savoir plus
  • Les Sept contre Thèbes

    par Eschyle

    ISBN : 978-1-909053-72-4
    Date de parution : 20 janvier 2013
    Nombre de pages : 43 pages

    « Les Sept contre Thèbes » est une tragédie d'Eschyle écrite et représentée en 467 avant Jésus Christ. La pièce aurait fait partie d'une tétralogie thébaine, comprenant Laïos, Oedipe, Les Sept contre Thèbes, et Le Sphinx. Laïos est le roi de Thèbes et le mari de Jocaste. Laïos veut (...)

    En savoir plus
  • Les Suppliantes

    par Eschyle

    ISBN : 978-1-909053-84-7
    Date de parution : 10 mars 2013
    Nombre de pages : 41 pages

    « Les Suppliantes » est une tragédie d'Eschyle écrite et représentée en 464 avant Jésus-Christ. La pièce serait la première d'une trilogie, qui consisterait en « Les Suppliantes », « Les Egyptiens », et « Les Danaïdes ». Il s'agirait aussi de la plus ancienne pièce d'Eschyle. (...)

    En savoir plus
  • Agamemnon

    par Eschyle

    ISBN : 978-1-909053-93-9
    Date de parution : 28 avril 2013
    Nombre de pages : 55 pages

    « Agamemnon » est une tragédie d'Eschyle écrite et représentée en 458 avant Jésus-Christ. Il s'agit de la première pièce d'une trilogie appelée l'Orestie et composée d'« Agamemnon », « Les Choéphores », et « Les Euménides », puis enfin « Protée », un drame satyrique. (...)

    En savoir plus
  • Les Choéphores

    par Eschyle

    ISBN : 978-1-909782-20-4
    Date de parution : 6 août 2013
    Nombre de pages : 43 pages

    « Les Choéphores » est une tragédie d'Eschyle représentée en 458 avant Jésus-Christ. Deuxième partie de la trilogie l'Orestie, elle fait suite à Agamemnon et précède « Les Euménides ». Si la première partie raconte le meurtre d'Agamemnon à son retour de Troie par sa femme (...)

    En savoir plus
  • Les Euménides

    par Eschyle

    ISBN : 978-1-909782-59-4
    Date de parution : 15 janvier 2014
    Nombre de pages : 52 pages

    « Les Euménides » est une tragédie d'Eschyle représentée en 458 avant Jésus Christ. Il s'agit de la troisième partie et de donc de la conclusion de la trilogie « L'Orestie », laquelle raconte l'histoire d'Oreste : le meurtre d'Agamemnon par sa femme Clytemnestre et son amant (...)

    En savoir plus
  • Oeuvres complètes d'Eschyle

    par Eschyle

    ISBN : 978-1-909782-70-9
    Date de parution : 28 mars 2014
    Nombre de pages : 354 pages

    Les œuvres complètes d'Eschyle sont la compilation par Les Editions de Londres des sept pièces du grand auteur tragique qui nous soient parvenues. Il s'agit des pièces suivantes, que nous vous présentons dans l'ordre chronologique, réunies en un livre numérique, avec une biographie de (...)

    En savoir plus