• Partager sur Facebook
  • Imprimer.

Les Suppliantes

par Eschyle

Prix : 0,99 €
ISBN : 978-1-909053-84-7
Nombre de pages : 41 pages
Langue du livre : français

Thème : Théâtre

« Les Suppliantes » est une tragédie d'Eschyle écrite et représentée en 464 avant Jésus-Christ. La pièce serait la première d'une trilogie, qui consisterait en « Les Suppliantes », « Les Egyptiens », et « Les Danaïdes ». Il s'agirait aussi de la plus ancienne pièce d'Eschyle.

Résumé de la pièce

Les Suppliantes, ce sont les cinquante filles de Danaos qui refusent qu'on leur impose le mariage à leurs cousins, les cinquante fils de leur oncle Egyptos. Afin d'échapper au mariage, elles fuient d'Egypte et arrivent à Argos où elles demandent l'asile et la protection du roi. Il est d'abord réticent mais, quand elles lui expliquent qu'elles sont de sang grec, il consulte son peuple et accepte. C'est alors qu'arrive un héraut qui exige qu'elles le suivent, au nom des fils d'Egyptos. Elles refusent, et quand le héraut les menace, le roi d'Argos s'interpose et renvoie le héraut. En se retirant, ce dernier les menace de la guerre.

Retour en haut de page

La première pièce du cycle des Danaïdes

La fin des « Suppliantes » prépare bien à la suite, malheureusement perdue : « Les Egyptiens » et « Les Danaïdes », trilogie d'ailleurs complétée par un drame satyrique (rien à voire avec une satire, mais plutôt une pièce proche de la tragédie, mettant en scène des satyres), « Anymone ». « Les Suppliantes » est une pièce dominée par le chœur, à l'intrigue extrêmement simple, et comme toutes les pièces d'Eschyle, aux vers magnifiques que le français transpose de façon plus ou moins heureuse selon les traductions. Outre la beauté du texte d'Eschyle, ce qui marquera le lecteur évidemment, ce sont ces cinquante jeunes femmes affolées à l'idée du mariage et refusant d'appartenir à ces mâles dont elles ne veulent pas : « Dieu me garde d'être jamais soumise à l'autorité des mâles. Pour me préserver d'un hymen odieux, je suis décidée à fuir sous la conduite des étoiles... ».

© 2013- Les Editions de Londres

Retour en haut de page